TOP : LES RESTAURANTS DE MARION FLIPO

Marion Flipo n'est pas une simple blogueuse, agissant en tant que conseillère culinaire, créatrices de recettes, pouvant même vous scotcher en organisant un dîner sur-mesure pour vos convives, elle prépare tout juste la sortie son second livre "Les Quiches de Marion" aux Editions Marabout. 

lesquichesdemarion.jpeg

Si vous ne croisez pas Marion en cuisine en train de créer de nouveaux plats, vous pourrez la voir dans un coffeeshop en train d'envoyer quelques e-mails, en train d'interviewer un chef ou bien la voir tester une des nouvelles adresses du moment. 

marionflipo.jpg

Nous sommes heureux d'accueillir Marion cette semaine, elle nous dévoile ces trois adresses fétiches du moment. 
 

1. PAPILLES €

Papilles, c'est mon nouveau QG pour un brunch de folie ou un déjeuner saisonnier en semaine. Ma passion chez eux : l’avocado toast & les pancakes salés dégoulinants de sirop d’érable malgré le bacon croustillant qui les surmontent, alliance jouissive. En plus Estelle la créatrice est un amour, une femme débordante d’énergie et ravie d’accueillir ses clients comme ses ami(e)s. Le pompon : un joli lieu autour de matériaux parfaitement associés entre cuivre, parquet, briques, et banquettes en velours.

Comment s'y rendre : 77 Rue de Rochechouart, 75009 Paris

2. L’HÔTEL BIENVENUE

Le resto de cet hôtel du 9ème arrondissement me fait simplement réaffirmer que déjeuner délicieux/copieux/bon marché en plein cœur de Paris est une vérité. La cheffe japonaise s’inspire aussi bien des saisons que des recettes françaises et des traditions de chez elle. Tout est parfaitement réalisé, sans fausse note, les assiettes sont colorées, la féminité exprimée, les produits sublimés, la créativité bien placée, j’adore.

Comment s'y rendre : 23 Rue Buffault, 75009 Pari

3. RESTAURANT LOUI €€€

Le Restaurant Louis de Stéphane Pitré, un chef aux doigts d'or ! On monte en gamme dans l’assiette ! Chef breton passionné, Stéphane n’a pas de limites. Créatif débordant, il cherche, innove, s’exprime et affine à la perfection ses assiettes pour atteindre l’excellence. Légumes, poissons et viandes sont cuits à merveille, assaisonnés avec audace et succès, je suis bluffée à chaque visite. Ma place chérie ? Au bar, devant l’équipe en action ou en bas, cachée dans la cave en vieilles pierres. On y fonce les yeux fermés aussi bien au déjeuner en trois temps
étincelants (38 euros) ou pour dîner et prendre sa claque (65 euros).

Comment s'y rendre : 23 Rue de la Victoire, 75009 Paris